Margaret Michèle Cook est poète. Ses cinq premiers recueils sont publiés aux Éditions du Nordir entre 1994 et 2003. Le sixième, Chronos à sa table de travail (Éditions l’Interligne), lui a valu le Prix du livre d’Ottawa 2009. Son écriture reflète un parcours géographique ainsi qu’intérieur. Elle s’intéresse aux paysages réels, psychiques et imaginaires, et au pouvoir ludique des mots.