Fière Franco-Ontarienne née à Iroquois, Ontario, petit village anglophone sur le fleuve Saint-Laurent, Tina Charlebois compose de la poésie depuis sa jeunesse. Elle s’imprègne de sa réalité quotidienne—autant comme francophone minoritaire en Ontario que comme jeune adulte obligée de côtoyer l’Autre. Le bonheur et les frustrations banales de la vie la poussent à rédiger forcément avec une dent parfois acerbe. Maintenant enseignante au secondaire à Cornwall, en Ontario, Tina cherche à cultiver chez autrui une culture et une réflexion qui s’ignorent. Elle a publié, entre autres, trois recueils de poésie, Tatouages et testaments (finaliste au Prix Trillium de poésie 2003), Poils lisses (Prix Le Droit 2007 et prix Trillium de poésie 2008), et son plus récent, Miroir sans teint, (Prix Le Droit 2015). Également animatrice d’ateliers de poésie, elle a entre autres participé à la réalisation d’un collectif, De l’enfermement à l’envol (2014), après avoir donné des ateliers d’écriture en milieu carcéral.