Parmi les nombreux recueils de poésie de Stephen Collis, soulignons The Commons (Talon Books, 2008; 2014), On the Material (Talon Books, 2010, gagnant du BC Book Prize for Poetry), DECOMP (avec Jordan Scott, Coach House, 2013), et Once in Blockadia (Talon Books, 2016). Il a également écrit deux ouvrages de critique littéraire, un livre d’essais sur le Occupy Movement, et un roman. Il habite près de Vancouver, sur le territoire non cédé de la Première nation Salish de la côte, et il enseigne la poésie et la poétique à l’université Simon Fraser.