Frédérique Champagne a 21 ans. Né à Orléans, en Ontario, il est étudiant en lettres françaises à l’Université d’Ottawa. En tant que poète franco-ontarien, Frédérique cherche ses Muses sur les chemins poussiéreux de l’Histoire et des combats épiques menés sous le fier claquement des drapeaux à fleurs de lys du Canada français. Ayant jusqu’à présent réussi à résister à l’assimilation tourbillonnante, il publie en français, sa langue maternelle, deux nouvelles (L’appel du large et La vengeance du Russe) ainsi que trois suites poétiques (Le chant du cygne, Dernier souffle et La chute de Montréal) dans le journal étudiant La Rotonde. Une autre suite poétique, Compte à rebours, paraîtra en mars 2017 la revue de création littéraire du département de français de l’Université d’Ottawa, Calembour.